Un décret institue une prime « Grand âge » ayant vocation à reconnaître l’engagement des agents territoriaux exerçant auprès des personnes âgées et les compétences particulières nécessaires à leur prise en charge.

Les agents concernés

  • Les fonctionnaires titulaires ou stagiaires relevant du cadre d’emplois des auxiliaires de soins territoriaux exerçant des fonctions d’aide-soignant ou d’aide médico-psychologique régis par le décret du 28 août 1992.
  • Les agents contractuels exerçant des fonctions similaires dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou tout autre service et structure spécialisés dans la prise en charge des personnes âgées.

 

Son versement et son montant

La prime est instituée par délibération. Le montant brut mensuel de la prime est fixé à 118 euros.

Elle est versée mensuellement à terme échu et son montant suit le sort du traitement.

Pour les agents exerçant dans plusieurs établissements, le montant de la prime est calculé au prorata du temps accompli.

Son attribution n’est toutefois pas exclusive du versement des autres primes ou indemnités liées aux fonctions, aux sujétions, à l’expertise et à l’engagement professionnel.

Entrée en application

La prime peut être versée au titre des fonctions exercées auprès des personnes âgées depuis le 1er mai 2020.

  • Décret n° 2020-1189 du 29 septembre 2020 portant création d’une prime « Grand âge » pour certains personnels de la fonction publique territoriale, Journal officiel n° 238 du 30 septembre 2020 I Légifrance
Lignes directrices de gestion : webinaires et guide pratique

en savoir plus

L'agenda

du cdg 76

Aller au contenu principal